LA MEDECINE DES VENTOUSES
APPLICATION EN KINESITHERAPIE

Daniel HENRY - Kinésithérapeute
henrypau@club-internet.fr



Depuis plus de vingt ans, je suis les évolutions, les involutions de notre profession et de ses acteurs. Le texte et la proposition technique que nous suggère notre confrère de Moselle ne me surprennent pas plus que cela. Alors pourquoi pas les ventouses… Je n’ai pas eu « la chance » d’être soigné par ma grand mère avec des ventouses, pourquoi ne pas essayer celles de Daniel. A chacun, en son âme et conscience professionnelle, de s’informer plus, d’interroger l’auteur, de suivre une de ses formations, ou de rejeter en bloc ses propositions. Le rôle d’une revue scientifique et grand public comme se veut être FMT Mag, est d’informer ses lecteurs, à la fois ceux qui pratiquent la kinésithérapie et ceux qui en sont contents, tous les patients qui retrouvent FMT Mag dans les salles d’attente de nos confrères.
Jean-Pierre ZANA

Chers confrères si vous avez dans vos tiroirs des techniques qui méritent qu’on s’y attarde, n’hésitez pas à me les adresser au journal, je me ferai un plaisir de les publier dans la mesure où elles répondent à nos exigences professionnelles et à notre éthique.

 


Différentes ventouses : bambou, verre, pneumatique.
Les ventouses ont représenté un des traitements essentiels dans l’histoire de la médecine depuis la plus haute antiquité Grecs, Arabes, Chinois, et sur tous les continents.
A l’époque de l’imagerie informatisée, scanner IRM ou de la micro-chirurgie endoscopique, il peut paraître complètement anachronique de vanter les vertus d’une médecine ancestrale que l’on pourrait croire faisant partie d’un passé …dépassé.Il n’en est rien pour ce merveilleux instrument thérapeutique : les ventouses.
Abandonnées depuis l’ère de la médecine chimique avec l’apparition des sulfamides et antibiotiques, les ventouses retrouvent aujourd’hui une place importante dans de nombreux traitements et de nouvelles indications auxquelles nous n’étions pas habitués.

Daniel HENRY pratique depuis 30 ans la masso-kinésitherapie chinoise et les techniques de thérapies manuelles, ainsi que les traitements par ventouses. Ce qui lui a permis concernant ces dernières, d’élaborer un protocole dans les indications et codification des points, à partir du concept énergétique et mécanique.


Un livre rassemble toutes ces données compulsées depuis 3 décennies :
- LA MEDECINE DES VENTOUSES -
(Editions Guy TREDANIEL PARIS)



L’application des ventouses, dans la pathologie de tous les jours, est au fait d’une actualité thérapeutique, dont on est loin de soupçonner l’importance, de par ses résultats rapides et spectaculaires, dans des indications les plus diverses, dont la pathologie articulaire.
On connaissait les ventouses essentiellement dans les maladies respiratoires, mais elles ont bien d’autres indications majeures, par leur action antalgique sur les douleurs, énergétique en médecine chinoise, mécanique, réflexe, circulatoire par phénomène décongestif d’un organe, poumon, foie, etc...
Ces domaines très divers tels que la rhumatologie, lombalgies, péri-arthrite d’épaule, migraines, pathologies sportives, névralgies, entorses, dermatologie, pathologies viscérales fonctionnelles digestives, gynécologiques, etc. bénéficieront de l’application des ventouses


CLASSIFICATION DES VENTOUSES


Celle-ci se fait en fonction de la technique de pose. Il existe 2 applications de base :

1. Les ventouses à froid : on effectue le vide dans la ventouse par un système pneumatique.
2. Les ventouses à chaud : on effectue le vide avec un coton enflammé méthode la plus ancienne, mais la plus efficace. Pour chaque application de base, on distinguera les ventouses sèches et les ventouses scarifiées

• Dans les ventouses sèches, 2 techniques de pose : Ventouses sèches à chaud, et ventouses sèches à froid.
Dans les ventouses scarifiées, 2 techniques de pose : Ventouses scarifiées à chaud, et ventouses scarifiées à froid.

Toutes les techniques de pose, scarifiées ou non, indications et contre-indications, se verront lors des cours pratiques, avec démonstration et topographie rigoureuse de leur application par pathologie.



PRINCIPES D’ACTION DE LA VENTOUSE CONCEPTION ACTUELLE


On distingue 6 principes et domaines d’action des ventouses : mécanique, métamérique, humoral, auto-hémothérapique, antalgique, Shu-Mo. (en kiné chinoise). On observe 6 résultantes thérapeutiques des ventouses :

  Action analgésique
  Action circulatoire
  Action respiratoire
  Action anti-allergique
  Action réflexe
  Action viscérale

Ventouses dans P.S.H une
des topographies d’application.

Pose de ventouses à chaud.



INDICATIONS



Les pathologies traitées par kinésithérapie représentent une indication élective des ventouses.

Rhumatologie : gonarthrose, lombalgies, sciatiques, P.S.H avec un résultat antalgique fabuleux dès la première application, épicondylite, épine calcanéenne etc.

Migraines : souvent deux séances suffisent, pour obtenir un confort méconnu jusqu’alors, névralgies faciales, névralgies d’Arnold, zona, etc.

Pneumologie
: indication ancestrale des ventouses qui garde toute son efficacité, en intime synergie avec l’actualité, dénonçant l’antibiothérapie abusive, inutile dans les pathologies virales. Bronchites, asthme, allergies, refroidissements grippaux, pathologies O.R.L etc... Dans ces pathologies, deux séances de ventouses montreront une modification clinique objective.

Dermatologie : psoriasis, acnés, eczémas, allergies, etc.

Viscéral fonctionnel : constipation, colopathies, gynécologie dysménorrhées, ménopause, lombalgies cataméniales.

Pathologie sportive : entorses, claquages, tendinites, etc.



Ventouses dans gonalgies

Ventouse scarifiée dans épicondylite
Dans mon exercice de la kinésithérapie traditionnelle, et de la masso-kiné chinoise, il m’est donné de poser une moyenne de 6000 à 7500 ventouses par an. Le résultat, dans certaines pathologies, sera exceptionnel par sa rapidité, son action, une seule application pouvant parfois résoudre un problème qui dure depuis très longtemps.
Les ventouses exigent une connaissance précise de la clinique des indications et une rigueur dans l’exécution.
Plébiscitées par de nombreux confrères pratiquant déjà cette technique, les ventouses sont un geste thérapeutique fabuleux, à revendiquer d’une façon plénière dans notre exercice professionnel.

La réactualisation de l’usage des ventouses, tenant compte des indications de leur passé et du nouveau concept d’application, assuré des résultats observés, il est de la plus élémentaire bonne foi, de considérer cette technique comme un geste majeur dans le quotidien des soins, et non comme un folklore ésotérique, issu de rêveurs d’une autre époque.

Pour toute information, concernant le cours dispensé de «Médecine des Ventouses Application en kinésithérapie»

RENSEIGNEMENTS :

GETHEMA (Groupe de Thérapie Manuelle de la Moselle)
M. Gilles FENOT : 3, rue des écoles - 57365 ENNERY
Tél. : 03.87.73.91.33

M. Daniel HENRY : route de Pournoy - 57420 VERNY
Tél. : 03.87.52.72.00

Notre confrère ne nous ayant pas adressé de bibliographie, j’ai effectué pour vous une rapide recherche sur internet. Quelques sites traitent des ventouses en obstétrique, et j’ai été étonné de voir beaucoup de sites maghrébins… Je ne garantis pas le sérieux des sites inscrits ci-dessous et je les confie à votre sens critique. J-P Z.

Association Suisse des praticiens en médecine traditionnelle chinoise. http://www.acu.ch/photo%20ventouse.htm

Fondements de la médecine Chinoise (Site Tunisien) http://www.stim.org/acup/ventouse.html

Un fabricant d’électrothérapie http://www.metrasol.com/produit\laser_ir\laser.html

Une école de formation à la médecine chinoise http://www.deesse.org/stages/mtc.htm